Lancer son propre business à 50 ans !

Lancer son propre business à 50 ans !

Certaines personnes à l’approche de la cinquantaine, commencent à envisager de terminer leur carrière professionnelle en attendant sagement l’âge de pension. Si vous êtes dans cet état d’esprit, épargnez votre temps qui est si précieux, ne continuez pas à lire cet article et retournez à vos activités.

Si vous êtes encore là, c’est que vous avez aussi conscience que nos gouvernements sont dans l’obligation, pour des raisons budgétaires, de repousser cette échéance dans la plupart des cas au-delà de 65 ans pour nous laisser des miettes après une longue vie de labeur.

Alors que comme je l’ai fait, vous pourriez prendre le chemin de la richesse en créant et en gérant votre propre affaire, c’est aussi une façon de poursuivre vos rêves et de vous accomplir personnellement. Ce n’est pas un chemin facile, loin de là, mais c’est un chemin que tous les grands entrepreneurs de l’Histoire ont dû suivre. Même s’il est plus facile de lancer votre propre entreprise si vous avez beaucoup d’argent, il est aussi possible de fonder une affaire qui marche bien à partir de zéro avec de l’intelligence, de la persévérance et du dévouement, même si vous n’avez pas beaucoup d’argent. Si vous êtes prêt à travailler dur et à apprendre de vos erreurs, vous aurez une chance qui ne présente qu’une fois dans la vie de monter une affaire prospère dont vous pouvez être fier.

Avec les moyens et la puissance d’internet et un tout petit peu d’intelligence, il est possible aujourd’hui de changer de vie et d’en reprendre le contrôle au lieu de laisser nos hommes politiques décider de votre avenir !

Je vais vous dévoiler dans cet article quelques astuces et surtout les pièges dans lesquels il ne faut pas tomber.

1 Gardez votre travail actuel.

En gardant une source de revenus stable, vous vous épargnez les inquiétudes liées au paiement de votre crédit ou au règlement d’une grosse quantité de dettes éventuelles. Cependant, vous allez devoir travailler plus dur. Lorsque votre nouvelle affaire commence à bien fonctionner, l’idéal serait de passer d’un poste à temps plein à un poste à temps partiel. Plus tard, vous pourriez éventuellement vous occuper de votre affaire à temps complet. Même si en réalité ce processus ne se passe pas sans encombre, c’est une façon plus sure de procéder que de tout plaquer pour poursuivre un rêve qui ne s’est pas encore matérialisé.

Cette première étape est encore plus importante si vous avez une famille à nourrir et des études à payer à vos enfants. Ne mettez pas en danger le futur de votre famille en abandonnant votre source principale de revenus pour poursuivre un rêve personnel. Même s’il est plus difficile de trouver un équilibre entre votre projet personnel, votre travail et votre famille, c’est une solution beaucoup plus sure.

Il ne vous sera pas toujours possible de dégager du temps en dehors de vos activités professionnelles journalières. Alors pensez à optimiser le temps inutilement gâché en regardant la télévision ou en scrollant sur votre fil Facebook. Toutes ces heures, consacrez-les à VOTRE projet.

Dans un premier temps, j’ai pris un statut d’indépendant complémentaire, qui m’a donné la garantie d’exercer mon activité dans la légalité sans devoir créer une entreprise.

Veillez tout de même à demander l’autorisation ou au minimum informer votre employeur de votre démarche. Et ne craignez pas sa désapprobation … les employeurs aiment les personnes ambitieuses.

2 Elaborez un plan.

Comment allez-vous gagner de l’argent ? Si vous n’arrivez pas à répondre à cette question, vous ne devriez pas vous lancer. Le but de toute entreprise est de rapporter de l’argent, c’est pourquoi vous devez préparer un plan détaillé de la façon dont vous allez gagner de l’argent avant de vous lancer. Essayez de répondre aux questions suivantes, ce sont des questions fondamentales pour votre aventure, mais la liste n’est pas exhaustive.
• Quels sont les coûts engendrés pour fournir votre produit ou votre service à vos clients ?
• Combien allez-vous facturer le produit ou le service à votre client ?
• Comment allez-vous faire augmenter les revenus de votre entreprise ?
• De quelles façons votre entreprise proposera-t-elle un produit ou un service meilleur que celui proposé par vos compétiteurs ?
• Quels types de personnes avez-vous besoin d’engager ? Pouvez-vous faire le travail sans engager ces personnes ?
Une bonne astuce est d’analyser ce que proposent vos futurs concurrents. Lorsque j’ai établi ma première grille de tarif pour mon entreprise d’expertise immobilière, j’ai analysé tous les tarifs et les services d’autres experts que je retrouvais sur le net. Cela m’a permis de déterminer une fourchette de prix qui sera acceptable pour mes clients, mais aussi de voir le prix maximal que je pourrais demander en fonction de mon expérience grandissante.

3 Testez vos idées.

Il est vital de vous préparer et de mettre au point un plan avant de vous lancer dans l’aventure de votre propre entreprise. Si vous le pouvez, faites des recherches pour trouver des opportunités de tester votre idée.

Parlez-en autour de vous, à vos proches, à vos amis, à vos collègues. Nous sommes parfois aveuglés par notre projet et ne pouvons plus en distinguer les limites.

Les plans pour votre entreprise doivent également pouvoir évoluer. Si les résultats de votre recherche ou de vos tests contredisent votre plan actuel, n’ayez pas peur de les modifier ou même de recommencer de zéro. Cela peut être une étape frustrante, mais c’est beaucoup plus intelligent que de risquer l’échec de votre entreprise, car vous l’avez basée sur une idée qui ne tient pas la route.

Apprenez tout de même à distinguer les vraies critiques positives de celles de personnes envieuses qui n’oseront jamais entreprendre et qui vous jalouse pour cette raison.

4 Formez-vous à bas coût.

Si vous avez une idée d’entreprise, mais si vous n’avez pas les compétences ou la formation nécessaire, essayez de trouver une formation la moins chère possible. Faites un stage ou un apprentissage à mi-temps. Saisissez des occasions d’apprendre des compétences pratiques de vos amis, des membres de votre famille ou de connaissances douées.

Lisez des livres sur les bonnes pratiques du business (je vous conseille d’ailleurs de lire mon e-book dont l5% est offert sans achat https://quinquattitude.fr/guide-gratuit/)

Suivez des formations gratuites sur Youtube. Bon nombre d’infopreneurs (blogueurs, qui produisent un contenu de qualité, en partageant ses connaissances et sa passion) offrent des vidéos gratuites sur le net, du moins les premières parties de leurs cours.

C’est d’ailleurs avec l’aide des vidéos de ces « Youtubeurs » que j’ai construit mon tout premier tunnel de vente sur internet.

5 Communiquez.

L’entreprise la mieux gérée du monde ira droit à faillite si personne n’en entend parler. Vous avez maintenant la chance de compenser votre manque de capitaux avec votre travail.

Gratuitement : De nos jours, vous pouvez atteindre vos clients potentiels sur Internet en lançant une campagne réussie sur les réseaux sociaux. Les réseaux sociaux sont une façon efficace pour les petites entreprises de se présenter aux clients en ligne. En plus, vous pouvez vous inscrire sur la plupart des réseaux sociaux gratuitement. Créez votre compte sur Facebook, Twitter ou tout autre réseau social et encouragez vos clients à vous ajouter à leurs cercles (par exemple en leur offrant un certain bénéfice) pour pouvoir leur envoyer des nouvelles à propos de vos bonnes affaires et de vos promotions.
Cependant, n’oubliez pas que les clients sur Internet sont habitués à se faire matraquer de publicités. Essayez de faire en sorte que le contenu que vous postez soit amusant ou marquant, vous deviendrez plus populaire que si vous utilisiez vos réseaux sociaux seulement pour faire de la publicité.

Avec de faibles moyens : En fonction de la nature de votre business, vous  devrez assurer de la présence sur internet au travers d’un site web marchand ou non. Et ensuite assurer la promotion de votre site afin que vos clients potentiels puissent vous retrouver. Cette promotion à faible investissement peut se faire au travers de Google Adwords pour environ 1 euro le click ou au travers de la publicité payante sur Facebook en prenant bien garde à votre ciblage. Je détaillerai dans un autre article ces deux manières d’atteindre vos clients.

Cela semble compliqué au premier abord, mais il vous suffit de réserver votre nom de domaine chez un hébergeur (OVH par exemple) pour quelques euros et de développer une page sur Wix.com ou Jimdo gratuitement et le plus simplement du monde.

Quand votre business prendra de l’ampleur vous pourrez passer à une version payante plus professionnelle.

Vous avez maintenant les premières clés pour démarrer votre propre business, peu importe votre âge ou vos moyens financiers.

Vivez vos rêves d’entrepreneur mais surtout ne vous isolez pas, n’oubliez pas vos proches, votre famille et vos amis car si vous pouvez changer de vie, ils resteront toujours votre principale source d’inspiration et de motivation !

Thierry Depré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *