Publicité Google ou Facebook, où investir?

Publicité Google ou Facebook, où investir?

Pour faire la promotion de son business et lui donner de la meilleure visibilité, vous souhaitez faire de la publicité en ligne, mais vous hésitez entre Google et Facebook. Lequel choisir ? Quel sera le meilleur vecteur de communication?

Ayant testé les deux, sur mes propres business, je peux déjà vous dire que l’un comme l’autre fonctionnent mais le choix dépendra principalement de la nature de votre affaire.

Mais avant d’aller plus loin, comparons les deux géants pour comprendre les différences et vous aider à faire le bon choix.

Premièrement, bien que Google offre une multitude de solutions publicitaires, nous allons aborder principalement ses deux principaux services avec AdWords:

Le Réseau de recherche, la publicité qui apparaît sous forme de textes dans les résultats de recherche,

Le Display, les publicités visuelles qui s’affichent un peu partout sur la majorité des sites web que vous visitez.

De l’autre côté, on se penchera sur les annonces publicitaires de Facebook dans le fil d’actualité. La colonne de droite est plutôt dépassée dans le monde du mobile.

 

Quels sont les points communs ?

Tout d’abord, observons les points communs.

Google et Facebook offrent tous deux une multitude de différents formats publicitaires incluant images et vidéos. Il me semble important de rappeler ici que l’impact de l’image dans un message publicitaire est de 82% selon une étude récente de l’ULB (Université Libre de Bruxelles)

Ils ont aussi tous les deux l’options de remarketing qui ne sera pas prise en compte dans cette comparaison.

Par ailleurs, les deux permettent de contrôler le budget et le CPC (coût par clic) maximal.

Comparons les coûts

L’élément qui est généralement évalué en premier lieu sera le coût de la publicité.

Les deux fonctionnent sous forme d’enchères automatisées.

Cependant, la publicité sur le réseau de recherche de Google AdWords affiche généralement un CPC beaucoup plus élevé que sur Facebook. Selon AdEspresso, la moyenne était de 2,32$ au 3e trimestre de 2017 pour AdWords alors qu’elle était de 0,28$ pour Facebook.

Le rapport reste similaire si on observe les CPM moyens.

En résumé, Facebook offre de la publicité qui coûtera généralement moins cher.

Secteur de business et concurrence

Un autre élément à prendre en considération est le domaine d’affaires et la concurrence.

À titre d’exemple, la concurrence est très forte dans le domaine financier sur le Google.

Les mots-clés coûtent donc très chers et il est difficile de s’y faire une place.

Dans un cas comme celui-ci, Facebook peut s’avérer plus intéressant.

Cependant, si vous êtes dans un domaine de B2B, Facebook risque d’obtenir de piètres résultats puisqu’il est plutôt axé sur le B2C.

Il faut, par ailleurs, considérer votre notoriété par rapport aux concurrents. Dans AdWords, les clients peuvent facilement comparer les différents annonceurs qui apparaissent l’un sous l’autre. La notoriété aura plus d’influence sur vos résultats que sur Facebook. Sur Facebook, seule la publicité gagnante s’affichera. Il n’y a donc pas de compétition immédiate pour le clic.

Audience

Facebook gouverne les réseaux sociaux, mais Google gouverne le web.

Les deux offrent une vaste audience. Cependant, si on compare en termes de chiffres, il est clair que Google l’emporte. Par ailleurs Google permet de cibler ses utilisateurs qui effectuent des recherches, mais aussi les internautes lorsqu’ils se promènent sur son vaste réseau de sites partenaires. Facebook a, quant à lui, acheté Instagram et permet la publicité sur les deux réseaux simultanément.

Méthodes de ciblage

Si on observe plutôt les méthodes de ciblage, les deux permettent de cibler par lieu et intérêts.

Toutefois, côté démographie, Google se limite à l’âge, le sexe et le statut parental.

Facebook se démarque avec beaucoup plus de critères comme les événements de la vie (anniversaire, récemment marié ou fiancé, etc.) et surtout : les centres d’intérêts.

C’est à mon sens là que se situe la différence essentielle. Cliquez-sur le lien ci-dessous pour voir ce que Facebook pense que vous avez comme centre d’intérêt : https://www.facebook.com/ads/preferences/

Alors ? Comme vous l’aurez remarqué c’est en grande partie correct. SI vous cibler des personnes comme vous, il vous suffit de reprendre ces centre d’intérêt dans votre publicité.

Lorsque vous ouvrez votre fil d’actualité la seconde publication que vous voyez sera toujours une publicité sponsorisée qui doit correspondre à ce que Facebook pense être un de vos centres d’intérêt.

Les annonces

Google offre deux solutions très différentes.

Les annonces sur le Réseau de recherche sont limitées à quelques lignes de texte et répondent à des critères stricts de rédaction. Toutefois, elles se sont allongées suite à la disparition de la colonne de droite.

Côté format d’annonce, Display ressemble plus à Facebook… en mieux !
Facebook ne permet que 20% de texte dans une image, ce qui limite énormément le visuel. Cependant, il est possible d’inclure du texte au-dessus de l’image. Display n’a pas ce genre de restrictions.

Pour ce qui est de l’affichage de la publicité, Google AdWords permet de gérer le calendrier par heure alors que Facebook ne le permet que par jour.

Objectif et tunnel de conversion

Tous ces éléments doivent être considérés. Cependant, l’objectif devrait être la véritable raison de votre choix entre Google et Facebook.

Que voulez-vous obtenir suite à votre publicité ?

Plus des ventes ? Plus de notoriété ?  Plus de Like ?

Où se situent les clients ciblés dans le tunnel de conversion ?

Si vos clients recherchent activement vos produits, ou vos services, comme par exemple un service d’éradication de cafards, AdWords répondra beaucoup plus à vos attentes. La publicité sur le Réseau de recherche rejoint des gens en fonction d’une requête qu’ils ont eux-mêmes formulée. Ils veulent donc se renseigner sur les produits et peut-être même acheter immédiatement. Sur Facebook et Display, ils n’ont pas sollicité la publicité.

L’intention d’achat est plus forte sur Google directement, car les clients pensent actuellement à vos produits ou services. Ce qui n’est pas le cas sur Facebook ou Display.

N’oubliez pas : Avoir plus de « Like» n’est pas vraiment un objectif. C’est un indicateur de performance pour un objectif plus grand comme augmenter la notoriété de votre entreprise.

 

Le gagnant

À la question « Facebook ou Google ? », il n’existe pas de réponse universelle.

Prenons un exemple :

Vous avez un nouveau produit ou service innovateur qui n’existe pas. Il se pourrait que le volume de recherche sur Google soit faible. Dans ce cas, deux options s’offrent à vous :

  1. Effectuer une meilleure recherche de mots-clés par rapport au problème que vous souhaitez régler et non au produit que vous souhaitez vendre et opter pour le Réseau de Recherche.
  2. Augmenter la notoriété grâce à Facebook Ads ou à Google Display.

Si, au contraire, votre nouveau produit existe déjà chez des concurrents, mais vous avez une forte notoriété, alors profitez des recherches sur Google grâce à AdWords !

Comme les différentes solutions publicitaires ne s’adressent pas aux clients pour les mêmes objectifs et au même moment dans leur cheminement vers la vente, ils peuvent très bien être complémentaires !

Dans une stratégie publicitaire sur le web complète, Facebook et Google devraient avoir tous deux leur place. L’important est d’analyser l’objectif et adapter le ton et le matériel publicitaire en fonction de celui-ci sur chaque plateforme afin de combiner les efforts.

 TD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *